🔒

Exposition aux ondes radioélectriques : l’ANFR recense 33 points atypiques

En 2018, l’Agence nationale des fréquences a relevé 33 lieux dans lesquels le niveau d’exposition aux champs électromagnétiques dépasse de manière substantielle celui généralement observé à l’échelle nationale. Quinze points atypiques ont été résolus, exclusivement dû à la téléphonie mobile. A l’occasion de sa deuxième réunion qui s’est tenue à l’Agence nationale des fréquences (ANFR), […]

prestations de l'entreprise électrique
🔒

Électrification rurale : répartition des aides pour 2019

L’autorité organisatrice d’un réseau public de distribution d’électricité peut recevoir des aides pour le financement d’une partie du coût des travaux de premier établissement, d’extension, de renforcement et de perfectionnement des ouvrages ruraux de distribution dont elle assure la maîtrise d’ouvrage (C. énergie, art. L. 322-6 et CGCT, art. L. 2224-31).

🔒

Installations photovoltaïques sur bâtiments : conditions tarifaires en vigueur

La Commission de régulation de l’énergie publie les tarifs d’achat pour la vente en totalité et les primes à l’investissement pour les installations en autoconsommation ainsi que les coefficients d’évolution du niveau de rémunération du premier trimestre 2019. Elle commente également les résultats en baisse de la sixième période de l’appel d’offres « Installations sur bâtiments ».

🔒

Photovoltaïque : un appel d’offres pour assurer la reconversion du territoire de Fessenheim

Le ministre de la transition écologique lance un appel d’offres dédié au Haut-Rhin pour développer 300 MW de solaire photovoltaïque. Cet appel d’offres s’inscrit dans le plan de reconversion du territoire de Fessenheim et a pour but d’en faire un pionnier national de la transition énergétique. Il représente un engagement de l’État de 250 M€ au bénéfice du territoire sur une période de vingt ans.

🔒

Les apprentis embauchés à partir du 30 avril 2019 ne seront plus obligés de voir le médecin du travail

Même les apprentis affectés sur des postes à risque, et qui doivent bénéficier d’un suivi individuel renforcé, pourront faire leur visite d’information et de prévention, lors de leur embauche, chez un médecin de ville. Cela devra en priorité être un médecin avec lequel le service de santé au travail a signé une convention. Explication des 6 étapes de ce dispositif expérimental, qui devra prouver qu’il apporte une souplesse pour embaucher des apprentis.