Dispositifs différentiels à haute sensibilité 30 mA, pour une protection optimale

Les dispositifs à courant différentiel résiduel (DDR) protègent les personnes contre les contacts indirects avec des masses en défaut. L’emploi de dispositifs différentiels à haute sensibilité 30 mA constitue également une mesure de protection complémentaire contre les contacts directs, en cas de défaillance des autres mesures de protection ou en cas d’imprudence des usagers.

Dispositifs différentiels à haute sensibilité 30 mA, choix de l’appareil différentiel : interrupteur ou disjoncteur ?

L’interrupteur différentiel remplit deux fonctions : une fonction manuelle de commande (mise en ou hors tension de la partie d’installation à l’origine de laquelle il est placé) ; et une fonction automatique de protection des personnes (déclenchement en cas de défaut d’isolement à la terre dans l’installation ou dans un appareil d’utilisation, ainsi qu’en cas de contacts directs pour les interrupteurs différentiels 30 mA).

Installation à basse tension : mise en œuvre des canalisations et des connexions – Règle d’incorporation des canalisations dans les éléments de construction

Le guide comporte à ce sujet une annexe informative très détaillée sur la base de tableaux et de schémas. De nombreuses précisions sont données quant aux emplacements et aux dimensions des saignées. Il est fait référence à plusieurs reprises aux DTU (documents techniques unifiés) appropriés.

Les règles de la norme XP C 16-600 concernant les interrupteurs différentiels à haute sensibilité (? 30 mA)

La norme XPC16-600 distingue plusieurs cas pour ce qui est des interrupteurs différentiels à haute sensibilité (≤ 30 mA), selon qu’ils protègent la totalité ou une partie seulement de l’installation électrique. En outre, ces règles ne concernent que les interrupteurs différentiels, pas les disjoncteurs différentiels. Explications sur ces distinctions…