S’orienter vers l’Installation IRVE – Réponses d’experts avec Synerciel et EDF Entreprises

Laurent Deschamps (Synerciel) et François Beaufreton (EDF entreprises) répondent aux questions sur la recharge des véhicules électriques à l'occasion du Grand Circuit Energiser le Bâtiment.

Retranscription

Quelles solutions pour coupler la recharge électrique avec des ENR ?

F.B. Pour moi, aujourd'hui ce n'est pas encore très mûr. Nous, commercialement, on n'en propose pas ; on a un démonstrateur qui existe avec du photovoltaïque, la borne qui autoconsomme, la batterie pour stocker au moment où il n'y a pas de véhicule et un système de pilotage pour pouvoir réguler correctement les consommations. Ça existe donc, mais aujourd'hui l'équilibre il est difficile à trouver. Malgré tout on sent qu'il y a une appétence client, c'est à dire qu'il y a des entreprises qui ont cette volonté d'un point de vue communication mais aussi parfois par conviction. Ça peut se faire, mais je pense que c'est encore difficile de trouver la rentabilité.

Comment assurer une bonne relation entre le maître d'ouvrage, l'installateur et Enedis ?

L.D. L'entreprise qui va être sollicitée pour faire l'étude peut faire la coordination car elle connait les différents acteurs. Avec EDF il y a un parcours client qui est en train d'être mis en place, où vont être impliqués Enedis, EDF, la copropriété, l'entreprise qui va installer et ensuite le système de facturation qui va être mis en place.

Est-ce que Synerciel recherche des électriciens ? Quelles conditions pour rejoindre le réseau ?

L.D. Synerciel recherche des électriciens sur toute la France. Aujourd'hui, nous sommes 150 entreprises qualifiées : 100 avec 50 qui sont en cours de qualification, donc 150 d'ici à fin septembre 2019. Pour pouvoir mailler l'ensemble du territoire on est toujours en recherche d'entreprises qui souhaitent se lancer sur ce secteur. Pour se qualifier, il y a deux parcours : le Qualifelec et l'Afnor. Avec une période probatoire, dans laquelle on va s'engager à s'équiper, à se former et à installer au minimum 2 bornes de recharge de véhicules électriques dans l'année. Le probatoire permet ensuite de délivrer un certificat Qualifelec ou une mention Afnor IRVE, pour que l'entreprise soit qualifiée. Parallèlement à ça, elle aura fait la formation IRVE avec différents niveaux de qualification (IRVE 1, IRVE 2, IRVE 3).

Quels délais pour installer une IRVE ?

L.D. Il y a un premier devis qui est fait à la copropriété. Ce devis va être présenté à l'assemblée générale. Donc il y a déjà le délai pour le vote. Une fois que l'assemblée générale a voté le projet, selon la complexité, cela va être de 6 mois à 1 an pour voir l'aboutissement du projet. Au global, on peut donc être à 1 an et demi.

Quels équipements pour débuter dans l'installation IRVE ?

L.D. Ce sont les équipements de base de l'électricien au départ. Mais très vite, il faut s'équiper pour tester le réseaux de terre de la copropriété. Et ensuite pour pouvoir tester les différentiels, la borne de recharge en elle-même et le réseau de communication pour le système de télérelève. Il y a parfois un réseau interne à créer, donc en ce cas il faut un testeur de réseau interne pour tester le réseau dans le parking.

F.B. Dans tous les cas, chez EDF nous proposerons une solution de pilotage et de supervision. C'est quelque chose que l'on va proposer début 2020 avec tous les services qui vont avec : la répartition de charge, la facturation client pour reverser la copropriété quand c'est le point de livraison de la copropriété. Et puis à terme aussi, la prise en compte des besoins des utilisateurs en termes de recharge. On a vraiment envie d'aller dans cette direction là, avec pour but que ce soit simple pour le client, en termes de gestion de sa vie avec le véhicule. Parce que l'enjeu aussi est qu'il puisse utiliser son pass de mobilité Izivia pour se charger sur des bornes publiques évidemment, mais aussi chez lui pour limiter ses consommations, dans son entreprise ensuite... Aujourd'hui notre métier consiste a créer tout un écosystème qui soit agréable et ergonomique pour le client.

À voir en vidéo :

Pilotage énergétique : impacts, nouveaux risques et gains

Sébastien Meunier, directeur du développement chez ABB, répond aux questions sur le pilotage des solutions de stockage de l’électricité dans le Bâtiment à l’occasion du Grand Circuit Energiser le Bâtiment.

Quelles visions pour le véhicule électrique dans la ville ? Réponses d’experts avec Renault

Nicolas Schottey, Program Director EV battery & charging infrastructure chez Renault, et Pierre Marcellin, Key Account Manager, répondent aux questions sur la recharge des véhicules électriques à l’occasion du Grand Circuit Energiser le Bâtiment.

Les formations d’aujourd’hui et de demain pour les électriciens – Réponses d’expert avec Formapelec

Hervé Jacques, directeur du développement de Formapelec, répond aux questions sur les formations des électriciens à l’occasion du Grand Circuit Énergiser le Bâtiment du 27 juin à Nice.

« Faire revenir l’électricité au centre des préoccupations » – Réponses d’expert avec Legrand

Emmanuel Ballandras, directeur des partenariats de Legrand, répond aux questions sur l’avenir du bâtiment connecté à l’occasion du Grand Circuit Énergiser le Bâtiment du 27 juin à Nice.