Bever-Innovations : éclairer efficacement le bâtiment

en partenariat avec :

« Énergiser le bâtiment » passe également par la mise en place de solutions d’éclairage optimales, pensées à la fois pour le bien-être de ses occupants et de ses utilisateurs, pour une optimisation des consommations et pour une réelle durabilité des luminaires. Cette recherche d’un juste milieu optimal entre le confort, l’utile, la sobriété énergétique et la sécurité, c’est le métier de Bever-Innovations. Des solutions et des méthodes que nous présente Jean-Michel Ludot, Responsable des ventes pour la France.

Comment optimiser efficacement l’éclairage d’un bâtiment ?

L’éclairage est une donnée fondamentale dans l’utilisation d’un bâtiment, à la fois pour l’efficacité des personnels qui y travaillent, pour la sécurité, et pour le confort. En termes d’économies, nos systèmes, équipés de détecteurs de mouvement et de luminosité extérieure, permettent d’obtenir jusqu’à 70% d’économies d’énergies. Et ce de manière très logique, puisque le simple fait de passer d’un éclairage classique de technologie à base d’iodure métallique à un éclairage à base de Leds entraîne mécaniquement une diminution par 4 de la puissance nécessaire : un luminaire de 100W en Leds équivaut à un luminaire de 400W en iodure métallique.

En ajoutant les économies liées au pilotage très fin de l’éclairage, qui permet d’avoir de la lumière uniquement où et quand elle est utile, les 70% d’économies sont rapidement atteints. Enfin, en considérant que les Leds ont une durée de vie moyenne de 100 000 heures, soit une quinzaine d’années, les opérations de relamping sont forcément moins fréquentes (5 fois moins, en moyenne), ce qui réduit de manière conséquente les coûts de maintenance. En mettant ces éléments bout à bout, le ROI d’une opération d’optimisation de l’éclairage est en moyenne de 2 ans.

Comment intervenez-vous sur un projet d’optimisation ?

La première étape, incontournable, consiste à auditer le bâtiment pour comprendre comment il fonctionne et la manière dont ses occupants l’utilisent. Nous procédons donc à un recueil des besoins du client, du mode de fonctionnement de chacun de ses secteurs : entrepôts, ateliers…
Nous réalisons ensuite une étude d’éclairement sur la base d’un plan du bâtiment en 3D et intégrant ses caractéristiques d’éclairage issues de l’audit, qui nous permet d’obtenir une simulation de l’effet d’éclairage à l’installation.

Cette étape déterminera le nombre et le type d’éclairages et de luminaires nécessaires.

Dans l’industrie, nous rencontrons tous les types d’activités : certains postes de travail de précision vont nécessiter un éclairage très fin, d’autres un éclairage précis, ou encore, des éclairages neutres, quand les opérateurs travaillent par exemple sur des codes couleurs nécessitant des éclairages ne « faussant » pas les couleurs.

Une fois l’ensemble de ces contraintes intégrées, nous rendons au client un projet complet, avec des préconisations sur l’intensité, le positionnement, l’emplacement des luminaires, et les caractéristiques de l’éclairage requis pour chaque situation. Mais, dans tous les cas, nos solutions requièrent toujours beaucoup moins de luminaires qu’il n’y en avait à l’origine dans le bâtiment.

Pour faciliter le pilotage et la maintenance de l’ensemble, nous proposons également une application de pilotage mobile téléchargeable : « EOS Manager », qui permet de piloter et de régler le comportement des luminaires, qui surveille l’ensemble de l’installation, et qui envoie des messages d’alerte en cas de dysfonctionnement.

Quels sont vos objectifs de développement pour 2019 ?

Avant tout, nous voulons poursuivre notre campagne de notoriété dans le secteur de l’éclairage industriel en France. De plus, nous allons bientôt proposer de nouveaux produits pour répondre plus finement aux attentes de nos clients, comme des luminaires de taille plus réduite (des spots) pour des volumes plus restreints que ce que nous faisons aujourd’hui, ainsi que des luminaires Leds de type réglette fluo. Tout cela dans l’objectif d’être en mesure de proposer des solutions toujours plus adaptées aux demandes de nos clients.

Dites-nous en plus sur l’histoire de Bever-Innovations ?

Bever-Innovations est une société néerlandaise fondée en 1996 sur un marché à la fois unique et très particulier : l’éclairage des stations-service pétrolières. Nous développons des solutions d’éclairage sous auvent, des boutiques, des parkings et des voies d’accès. La spécialité initiale de Bever-Innovations, ce sont les afficheurs Leds sur les totems. Nos clients nous ont rapidement offert une présence internationale et une expérience sur des sites qui peuvent être assez sensibles et sur lesquels les luminaires sont souvent mis à rude épreuve. Fort de cet expérience, Bever-Innovations a décidé de diversifier ses activités en 2016, et de développer son offre dans l’éclairage industriel intérieur et extérieur.

Le marché de l’éclairage industriel présente des spécificités importantes, et notamment des contraintes environnementales plus sévères comme des températures extrêmes (éclairages de fonderies), les vibrations des machines-outils, les poussières, les agressions chimiques…
Nous devons également faire face à des contraintes inhérentes aux tailles des installations, qui peuvent atteindre plusieurs hectares, comme les chantiers navals.

Si les contraintes environnementales peuvent se régler assez facilement avec des matériaux plus résistants, les contraintes de tailles nous ont poussés à développer une technologie de communication sans fil, EOS, qui permet de connecter des luminaires sur des réseaux sans fils, pilotables à distance via un centre de contrôle automatisable. L’éclairage peut ainsi suivre, grâce à des détecteurs de présence, les déplacements des personnels sur le site.

A propos du fournisseur

Publications du fournisseur