À Nice, un groupement pour booster le marché de l’efficacité énergétique

en partenariat avec :

Pour accompagner les entreprises du département des alpes maritimes, la CCI NICE COTE d’Azur a lancé au deuxième trimestre 2018 le Groupement Efficacité énergétique et Énergies renouvelables. Une initiative impulsée et soutenue par la FFIE. Explications avec Patrick Moulard, délégué régional de la FFIE pour la région Sud.

Comment est né ce nouveau groupement ?

En 2011, la CCI Nice-Côte d’Azur (CCINCA) avait lancé un premier groupement sur le photovoltaïque. Laissé en sommeil à la suite du moratoire le projet est ressorti des cartons avec la volonté de développer l’autoconsommation. Dès lors, pourquoi ne pas raisonner plus large et inclure dans un nouveau groupement les acteurs économiques du secteur de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables ? C’est cette proposition - appuyée par la FFIE - qui a été retenue pour former en juin 2018 le Groupement Efficacité énergétique et Énergies renouvelables. On y retrouve ainsi des électriciens ,des entreprises du génie électrique, mais aussi des bureaux d’études spécialisés, des fabricants de solutions EnR ou de pilotage, et des distributeurs .Une ouverture auprès des financeurs est prévu en 2019. Un an après son lancement, le groupement compte plus d’une soixantaine d’entreprises membres.

Comment fonctionne-t-il ?

Le but est de proposer aux acteurs économiques du territoire (hôtels, centres commerciaux, bureaux, industries…) un accompagnement neutre sur les opportunités d’économies d’énergie de leurs bâtiments, via par exemple du pilotage énergétique, du relamping, des énergies renouvelables ou encore de la production de chaleur et de froid.

Concrètement, la CCINCA identifie des projets et les communique aux membres du groupement en fonction des services que ces derniers proposent. La typologie des travaux envisageables est déterminée suite à un pré-diagnostic, peu détaillé pour ne pas entraver le travail de l’installateur et du bureau d’étude. La CCINCA a pour cela mis en place un site internet, le Portail de l'Énergie pour l'entreprise (portail-energie.fr), sur lequel le maître d’ouvrage répond en cinq minutes à une série de questions visant à situer son niveau de maîtrise énergétique. Aucune donnée de consommation énergétique précise n'est requise. À la fin de cet autodiagnostic, un niveau de 1 à 4 est attribué en fonction des pratiques renseignées. Les membres du groupement prennent alors le relais en apportant des solutions de travaux et un accompagnement - notamment financier - pour aboutir au passage à l’acte.

La FFIE travaille également avec Enedis sur le sujet du raccordement et des colonnes montantes.

En effet, nous avons rassemblé les maîtres d’ouvrages privés, les bureaux d’études concepteurs et les entreprises d’électricité pour initier une réflexion sur l’amélioration des procédures de raccordement dans la construction collective neuve. Cette réunion de travail a permis de remonter des incohérences et d’identifier des pistes d’amélioration sur le parcours de raccordement à partir de la conception des bâtiments. En vrai partenaire de la filière, ENEDIS tient à apporter des améliorations concrètes dans la qualité de sa relation avec les acteurs de l’acte de construire et réduire les délais sur les chantiers.

LGC-logo

Retrouvez Patrick Moulard et la FFIE à Nice
sur le Grand Circuit Énergiser le Bâtiment

A propos du fournisseur

Publications du fournisseur