Enquête « Retour d’expérience des certifiés » : un haut niveau de satisfaction pour la certification ISO 14001

en partenariat avec :

La norme ISO 14001 impose une série d’exigences relatives à la mise en place, au fonctionnement et à l’amélioration continue de la performance environnementale des entreprises via l’utilisation rationnelle des ressources et la réduction des déchets. Et ce, grâce à la mise en œuvre d’un système de management environnemental qui constitue le cœur de la norme. 
AFNOR Certification dévoile les résultats de son enquête nationale réalisée sur un panel de près de 200 entreprises certifiées ISO 14001 avec la collaboration d’Opinion Way.

Une certification gagnante

Il ressort de l’enquête que 97% des entreprises auditées sont satisfaites de leur certification, et que 80% d’entre elles la renouvellent. Pourquoi ?
La raison principale mise en avant par les entreprises interrogées tient au fait que les résultats obtenus grâce à la certification dépassent systématiquement les attentes qui ont motivé la démarche de certification.

Ainsi, par exemple, 87% des certifiés avaient comme principale motivation l’amélioration de l’image de l’entreprise en démarrant cette certification. 90% des entreprises ont perçu cette amélioration de leur l’image suite à leur certification.
Il en va de même pour la garantie d’être en conformité avec la réglementation, qui motivait 81% des certifiés, alors que 85% en ont perçu les bénéfices une fois certifiés.

La démarche de certification répond donc largement aux attentes initiales des entreprises, mais, au-delà, apporte à certaines des bénéfices qu’elles n’avaient pas envisagés au départ.

Une démarche durable

La complémentarité des certifications

93% des entreprises répondantes détiennent une autre certification que l’ISO 14001 (ISO 9001 : système de management de la qualité, OHSAS 18001 santé et sécurité au travail,…). 93% des certifiés ISO 9001 et ISO 14001 estiment que ces certifications sont complémentaires pour pouvoir disposer d’un pilotage stratégique des actions environnementales. « Le couplage des différentes certifications permet d'en faire un vrai outil de pilotage de la stratégie de l'entreprise. »

Des gains financiers souvent inattendus

Rarement citée comme une attente des candidats à la certification, il apparaît cependant que 78% des entreprises certifiées constatent des gains financiers suite à leur certification. 55% des certifiés constatent un gain financier compris entre 1 et 5% du CA, et 25%, entre 6 et 20%.
Les conditions du succès

La certification ISO 14001 se mérite, et 43% des entreprises certifiées reconnaissent avoir rencontré des difficultés internes. Ainsi, si la gestion de la charge de travail, la complexité de certaines exigences de la norme ou la disponibilité des collaborateurs peuvent poser problème, l’obstacle principal reste, pour un tiers des entreprises la conduite du changement.

Des difficultés qui, très logiquement, nécessitent de mettre en œuvre des solutions adaptées. Parmi les facteurs-clés du succès de la certification, les principaux identifiés sont le soutien de la direction (69%), la mobilisation des collaborateurs (64%) et l’identification et la diffusion des bonnes pratiques (51%).

Un travail d’équipe indispensable

Donc, si la décision de se lancer dans un processus de certification reste à la main de la direction, le succès de l’opération résulte de la capacité des décideurs à mobiliser leurs équipes (facteur de succès pour 64% des répondants) et à communiquer positivement sur le sujet, et ce, tout au long du processus. Un soutien sans faille de la direction est donc incontournable, comme l’indique 69% des certifiés.

Il apparaît donc indispensable que la démarche de certification soit bien accompagnée en interne, tant en amont qu’en aval. Ainsi, expliciter clairement les enjeux aux collaborateurs permettra de les faire adhérer à la démarche.

De la même manière, en mettant en place une équipe projet dédiée à la certification, l’entreprise pourra y consacrer les ressources humaines et financières adéquates, évitant une surcharge de travail aux salariés qui en ont la responsabilité.

Enfin, accompagner la conduite du changement, qui est précisément l’ultime étape de la réalisation d’un projet structurant, donnera l’opportunité à l’entreprise certifiée de communiquer sur les bonnes pratiques (facteur de succès pour 51% des certifiés). Et ce, en associant l’ensemble des collaborateurs au succès de la démarche, ce qui facilitera l’appropriation des enjeux de la certification par les équipes.

A propos du fournisseur

Publications du fournisseur

Laisser un commentaire