Engie et une filiale de Casino unies pour booster l’autoconsommation photovoltaïque

Accélérer le développement de l’autoconsommation solaire photovoltaïque pour les entreprises et les collectivités, telle est l’objectif de Reservoir Sun. Lancée officiellement le 17 octobre par Engie et GreenYellow, cette entité devrait soutenir près de 300 affaires de moyenne puissance par an.

Deux géants s’unissent pour soutenir un secteur d’avenir mais dont le développement traine en France : l’autoconsommation d’origine photovoltaïque. Engie et le Groupe Casino - via sa filiale Green Yellow, ont obtenu l’accord des autorités européennes de régulation de la concurrence et des partenaires sociaux pour la création de la nouvelle structure Reservoir Sun.

L’objectif : l’installation de 100 MWc par an, soit près de 300 affaires de 300 kWc en moyenne par projet. Reservoir Sun se spécialisera sur le segment des centrales solaires d’une puissance inférieure à 1 MWc, installées sur les toitures et parkings des entreprises ou des collectivités. Ce sont ainsi 100 millions d’euros qui seront investis chaque année, selon les informations des deux groupes.

L'union de deux géants de l'énergie

« Ce projet confirme la nouvelle dynamique de développement de circuits énergétiques courts, dans laquelle le groupe ENGIE s’est positionné », note dans un communiqué Isabelle Kocher, directrice générale d’ENGIE.

Avec ses 1 200 MW de capacités installées dans le photovoltaïque, Engie est le premier producteur d’électricité solaire en France. Le groupe accompagne par ailleurs 45 000 entreprises, collectivités et copropriétés dans leur transition énergétique via son entité Engie Entreprises & Collectivités, avec notamment des installations photovoltaïques clés en main.

De son côté, Green Yellow est un acteur majeur de l’autoconsommation sur le segment de la grande distribution. L’entreprise a développé plus de 190 MW de centrales et plus de 1 000 000 de mètres carrés de panneaux solaires. Elle exploite par ailleurs près de 1 500 contrats de performance énergétique (CPE) dans le monde.

Laisser un commentaire