Hager déploie une passerelle entre les mondes de la domotique et des objets connectés

en partenariat avec :

Les industriels essaient chacun à leur manière de démocratiser la domotique. Le frein ? Le manque d’intéropérabilité et de compatibilité entre les objets connectés. L’utilisateur doit de fait jongler entre plusieurs applications pour utiliser ses équipements. Hager propose une nouvelle solution pour remettre l’usage au coeur de l’innovation et professionnaliser les objets connectés.

Le spécialiste des solutions et services pour les installations électriques des bâtiments vient de présenter sa passerelle IoT TJA560, un module qui s’installe sur un tableau électrique et qui permet de piloter une multitude d’appareils connectés via un seul interface. Cette passerelle est vue comme un objet connecté mais est en réalité un serveur Web. Une fois installé dans le tableau, l’appareil peut faire la liaison avec les appareils utilisant le protocole KNX et se brancher au réseau local en filaire (RJ45). Les installateurs et intégrateurs de systèmes KNX ont ainsi la possibilité de relier de nouvelles fonctions à une installation KNX, sans devoir apprendre une nouvelle langue. D’autres possibilités sont offertes en dehors des appareils sous KNX en passant par les services de la plateforme IFTTT. Des partenariats avec des fabricants majeurs, tels que Philips, Sonos, Netatmo et Amazon Echo, offrent également des applications en natif.

L’installateur dispose d’un interface pour paramétrer différents scénarios faisant appel simultanément à différents équipement connectés comme l’éclairage, le chauffage, les volets, les hauts parleurs… Cet interface demeure en local, assurant la protection des données de l’utilisateur. Ce dernier peut ensuite créer ses scénarios et piloter l’ensemble de ses équipements via un même interrupteur ou avec l’assistance vocale de Google Home ou d’Amazon Echo.

Le marché est là

Pour Didier Peron, directeur commercial de Hager, « les planètes sont alignées. Le marché de la domotique bénéficie de quatre accélérateurs : l’évolution sociale, avec une forte demande en termes de sécurité, de confort et d’efficacité énergique ; le développement des technologies radio, qui ouvrent le champs des possibles - la domotique étant limitée au neuf avec la technologie filaire ; des Français toujours plus connectés (70 % d’entre eux possèdent un smartphone, qui devient une extension de la maison) ; et l’explosion du marché des objets connectés, avec la mise sur le marché de plus de 26 milliards d’appareils d’ici 2020. Faire converger la domotique et les objets connectées, c’est la nouvelle étape sur laquelle nous nous lançons avec notre passerelle IoT. »

Configuration
L’installation s’effectue en sept étapes :
1. Connecter les liaisons KNX et ethernet (wifi et filaire) ;
2. Lancer l’application EasyTool et créer une installation nouvelle (ou charger une existante) ;
3. Démarrer le Scan des produits de l’installation et personnaliser l’architecture de l’installation ;
4. Localiser et identifier les produits ;
5. Créer les liens, affiner les réglages et vérifier le bon fonctionnement ;
6. Exporter le projet sur une clé USB ou sur un PC ;
7. Exporter vers Domovea en local via une clé USB ou directement sur le serveur Domovea

A propos du fournisseur

Publications du fournisseur

Laisser un commentaire