Infrastructure de recharge pour véhicules électriques : projet de dimension nationale

en partenariat avec :

Le projet «16K» de Bolloré vise à déployer jusqu'à 16 000 points de charge répartis sur l'ensemble des 22 régions.

La dimension nationale du projet "16K", qui a pour ambition de déployer jusqu'à 16 000 points de charge répartis sur l'ensemble des 22 régions, de 94 départements métropolitains et sur près de 4 000 communes, vient d'être reconnue par décision des ministres chargés de l'industrie et de l'écologie du 30 janvier 2015.

Le détail des implantations et de la configuration de chaque station seront ajustés aux caractéristiques et aux besoins, notamment à l'occasion de la concertation avec les personnes publiques dépositaires du domaine public dont l'occupation sera sollicitée.

Une proportion au moins égale à la moitié des points de charge se présente comme conforme par avance aux spécifications de la directive européenne relative au développement des infrastructures pour les carburants alternatifs, leur assurant une interopérabilité à l'échelon européen.

La mise en place des infrastructures est prévue en deux phases d'égale ampleur, la totalité des départements voire des communes concernées par le projet a vocation à être couverte dès la première phase. Le délai prévu par l'article 4-a du décret n° 2014-1313 est celui mentionné par le porteur soit, respectivement, le 31 décembre 2016 pour la première phase et le 30 juin 2019 pour la seconde phase.

Remarque : pour mémoire, le décret n° 2014-1313 précise les conditions dans lesquelles les projets d'implantation d'infrastructures de recharge pour véhicules électriques et hybrides sur le domaine public peuvent être regardés comme revêtant une dimension nationale au sens de la loi du 4 août 2014 facilitant le déploiement d'un réseau d'infrastructures de recharge de véhicules électriques sur l'espace public, ainsi que les modalités de présentation des demandes.

Par son ampleur, la distribution géographiquement équilibrée des stations et des points de charge, l'adéquation des spécifications techniques et du modèle de supervision aux exigences d'interopérabilité, s'appuyant sur une expérience de plusieurs services d'autopartage en activité, le projet revêt une dimension nationale.

Camille Vinit-Guelpa
Code permanent Environnement et nuisances

A propos du fournisseur

Publications du fournisseur