Protection différentielle : la protection des personnes

en partenariat avec :

Chargés le plus souvent d’assurer la protection des personnes contre les contacts indirects en cas de défaut d’isolement d’un matériel électrique sous tension, les dispositifs à courant différentiel résiduel (DDR) peuvent également, dans certains cas, apporter une protection complémentaire contre les contacts directs (défaillance des autres mesures de protection, imprudence des usagers…).

Un objectif : la protection des personnes

De manière générale, la protection des personnes contre les contacts directs avec un matériel électrique sous tension repose sur :

  • le caractère isolant de l'enveloppe de ce matériel (revêtement d'un câble, boîtier, coffret)
  • sa mise en œuvre correcte conformément aux prescriptions de la norme NF C 15-100.

Le rôle protecteur du dispositif différentiel à haute sensibilité

Protection différentielle sécurité électrique

Pour assurer la protection des personnes contre les contacts indirects, des dispositifs à courant différentiel résiduel (DDR) sont fréquemment utilisés. Le raccordement à la terre¹ de la masse² d'un appareil électrique permet d'y évacuer tout courant consécutif à un défaut d'isolement. Le dispositif différentiel, placé en amont, est chargé de détecter cette fuite de courant éventuelle. Dès que l'intensité liée au défaut dépasse le seuil de déclenchement du différentiel, l'alimentation de l'appareil est automatiquement coupée. Remarque : outre la coupure automatique de l'alimentation par des dispositifs associés à la mise à la terre des masses, la protection des personnes contre les contacts indirects peut être assurée par :

  • l'emploi de matériels de classe II et / ou la réalisation d'une isolation supplémentaire lors de l'installation ;
  • une alimentation en très basse tension, de sécurité ou de protection³ ;
  • une alimentation par séparation électrique des circuits. Ces trois dernières mesures concernent généralement des appareils ou des applications particulières.

¹ : En l'absence de prise de terre, le courant de défaut cherche à s'évacuer par tout matériau conducteur même extérieur à l'installation électrique : éléments métalliques utilisés dans la construction du bâtiment, tuyaux et canalisations métalliques (eau, gaz...), sol carrelé ou cimenté, corps humain... d'où l'intérêt, dans ce cas, d'utiliser des DDR à haute sensibilité (30 mA).


² : Masse (norme NF C 15-100) : partie conductrice d'un matériel électrique susceptible d'être touchée et qui n'est pas normalement sous tension, mais peut le devenir lorsque l'isolation principale est défaillante. Exemples : enveloppe métallique d'un lave-linge, d'un réfrigérateur, d'un chauffe-eau.


³ : Il existe deux types de circuits à très basse tension :

  • la très basse tension de sécurité (TBTS), pour laquelle les circuits ne sont pas reliés à la terre ;
  • la très basse tension de protection (TBTP), pour laquelle les circuits sont reliés à la terre.

Dans les deux cas, la tension est limitée à 50 V en courant alternatif et à 120 V en courant continu.

A propos du fournisseur

Publications du fournisseur