Protection différentielle : exemples d’emploi des DDR prescrits par la réglementation

en partenariat avec :

Concernant les dispositifs à courant différentiel résiduel en général : Pour une installation alimentée selon le schéma TT, la norme NF C 15-100 impose la mise en œuvre d'au moins un DDR associé à la mise à la terre des masses. Dans les installations réalisées en schéma TN, un dispositif différentiel doit protéger les masses de toute partie d'installation située en dehors de la zone d'influence de la liaison équipotentielle principale (extérieur du bâtiment lorsque la prise de terre est constituée par une boucle en fond de fouille). Le conducteur de protection de ces masses est relié à une prise de terre locale ou au conducteur de protection de l'installation, en amont du dispositif différentiel. Dans le cas d'un schéma IT, un dispositif différentiel doit protéger tout groupe de masses mis à la terre séparément ou toute masse mise à la terre individuellement.

Concernant les dispositifs à courant différentiel résiduel haute sensibilité (30 mA)

Dans les établissements soumis au code du travail, le décret du 14 novembre 1988 impose notamment l'emploi de dispositifs différentiels à haute sensibilité pour la protection :

  • des circuits alimentant des prises de courant ;
  • des installations dont les conditions d'utilisation sont sévères (chantiers, installations foraines, caravanes...).

Dans les locaux d'habitation neufs, tous les circuits doivent être protégés par des DDRHS 30 mA. Le nombre d'interrupteurs différentiels 30 mA prescrits est au minimum :

  • 1 de 25 A de type AC et 1 de 40 A de type A, pour une surface habitable inférieure à 35 m²
  • 2 de 40 A de type AC et 1 de 40 A de type A, pour une surface comprise entre 35 et 100 m² ;
  • 3 de 40 A de type AC et 1 de 40 A de type A pour une surface de plus de 100 m² Dans ce cas et lorsque la puissance de chauffage électrique dépasse 8 kVA, un des interrupteurs 40 A de type AC doit être remplacé par un 63 A de type AC.

Le DDR de type A doit prioritairement protéger les circuits spécialisés, plaques de cuisson et lave-linge.

Pour plus de confort d'utilisation, il est recommandé d'installer d'autres dispositifs différentiels 30 mA, notamment lorsque certains matériels peuvent être la cause de déclenchements intempestifs dus à l'eau : circuits alimentant le lave-linge, le lave-vaisselle, etc.

Les circuits alimentant des appareils situés à l'extérieur et non attenants au bâtiment doivent être protégés par un dispositif différentiel 30 mA spécifique.

Dans l'habitat existant, la mise en œuvre d'une protection différentielle à haute sensibilité (30 mA) permet d'apporter à moindre coût une sécurité acceptable en compensation de l'absence de continuité des circuits de mise à la terre.

protection différentielle sécurité électrique

Cinq erreurs courantes :

protection différentielle sécurité électrique

A propos du fournisseur

Publications du fournisseur