Protection différentielle : couplage d’une prise de terre et d’un dispositif différentiel de sensibilité appropriée

en partenariat avec :

La protection par coupure automatique de l'alimentation repose sur deux conditions : la constitution d'une boucle de défaut permettant la circulation d'un courant et la coupure automatique du courant de défaut par un dispositif de protection, dans un délai compatible avec la sécurité des personnes.

La protection par coupure automatique de l'alimentation repose sur deux conditions :

  • La constitution d'une boucle de défaut permettant la circulation d'un courant¹. Cela nécessite la mise en œuvre de conducteurs de protection reliant les masses des matériels électriques, soit à une prise de terre (schéma des liaisons à la terre de type TT²; ou IT), soit au point neutre de l'alimentation (schéma TN).
  • La coupure automatique du courant de défaut par un dispositif de protection, dans un délai compatible avec la sécurité des personnes.

Protection différentielle sécurité électrique

En raison de sa facilité de mise en œuvre, le schéma TT est habituellement utilisé pour les locaux d'habitation dont l'installation électrique est alimentée depuis le réseau de distribution publique à basse tension.

Conformément à la norme NF C 15-100, en schéma TT et en courant alternatif, la condition RA x IΔn < 50 V doit être réalisée :

  • RA : résistance de la prise de terre des masses ;
  • IΔn est de 500 mA (650 mA pour certaines installations anciennes).

Lorsque ce disjoncteur de branchement n'est pas différentiel, cette fonction doit alors être assurée, pour l'ensemble de l'installation, par un ou plusieurs dispositifs différentiels placés en aval. Dans ce cas, la partie d'installation comprise entre le disjoncteur de branchement et ces DDR doit présenter un niveau de sécurité équivalent à celui de la classe II.

Avec un IΔn égal à 500 mA, la résistance de la prise de terre des masses doit être au plus égale à 100 ohms. Si la qualité du sol ne permet pas d'obtenir une telle valeur, la sensibilité du différentiel devra être accrue (par exemple 100 mA pour une résistance maximale de prise de terre de 500 ohms). Dans tous les cas, la tension de contact n'excédera jamais 50 V. Pour des valeurs de résistance de prise de terre supérieures à 500 ohms, des dispositifs différentiels à haute sensibilité (30 mA) doivent être mis en œuvre, à titre de mesure compensatoire.

 

¹ : Le courant de fuite d'un appareil de classe I est en état normal de 0,5 mA à 1 mA par kW, mais peut atteindre 3,5 mA par kW après vieillissement. Des dispositions sont à prendre pour éviter le déclenchement intempestif d'un DDR du fait de ce courant de fuite normal et en l'absence de défaut d'isolement.

 

² : Schéma TT : le neutre du transformateur d'alimentation est directement relié à la terre ; les masses de l'installation sont reliées à une prise de terre séparée. Schéma TN : le neutre du transformateur d'alimentation est mis directement à la terre ; les masses de l'installation sont reliées au neutre.

Schéma IT : le neutre n'est pas relié à la terre, ou bien l'est au travers d'une impédance élevée ; les masses de l'installation sont reliées à la terre.

A propos du fournisseur

Publications du fournisseur